fbpx

Wine Paris 2020 : retour sur le salon et sélection de flacons !

Wine Paris 2020 c’est environ 2 200 exposants Porte de Versailles, dont un sur six en agriculture biologique. Coup de projecteur sur le salon pour ma visite du mardi 11 février. Six domaines ont retenu mon attention.

Wine Paris 2020

Domaine des Granges VendéeDOMAINE DES GRANGES – Christian & Delphine Nobiron, 85 340 Les Sables d’Olonne, AB.

Sur schistes et rhyolites, Christian et Delphine cultivent la vigne comme un jardin. Belle découverte sur une appellation connue pour la diversité de ses 44 terroirs.

  • AOC Fiefs Vendéens – Brem, Les Petites Violières 2018, Chenin majoritaire.
    Cuvée issue de vieilles vignes, 12 à 13 mois d’élevage en foudre.  Un Chenin mûr et fruité (coing). Une pointe de Chardonnay relève l’opulence du vin.
  • AOC Fiefs Vendéens – Brem, Les Chalons 2018, 75 % Pinot noir, 25 % Gamay.
    Une aromatique sur le cassis, la griotte, la bouche est tout en rondeur et la finale sapide.
  • AOC Fiefs Vendéens – Brem, La Part des Anges 2016, Négrette.
    Très floral, lilas, violette, bouche acidulée, finale sur le poivre rouge. Une remarquable et salivante Négrette.

DOMAINE JEAN-BAPTISTE ADAM, 68 770 Ammerschwihr, Biodynamie.

Domaine JB Adam - RieslingJean-Baptiste Adam et Yann Kuche nous font déguster quatre cuvées parmi les nombreuses proposées. Les Riesling se distinguent particulièrement.

    • AOC Alsace Riesling Grand Cru Wineck-Schlossberg 2016.
      Vin racé, fruits mûrs (prunes), notes pétrolées discrètes, finale à la fois douce et acidulée.
    • AOC Alsace Riesling, Letzenberg 2017.
      Issu d’un terroir très caillouteux, voici un Riesling droit, minéral, fruité. Vin sans fioritures, un Riesling épuré.



Domaine Kuentz-Bas Olivier RaffinDOMAINE KUENTZ-BAS – Olivier Raffin, 68 420 Husseren-les-Châteaux, Biodynamie.

Domaine racheté il y a dix ans par le domaine Jean-Baptiste Adam. L’œnologue Olivier Raffin vinifie des vins d’une grande finesse. Sur les flacons dégustés, en voici trois représentatifs de la gamme « Trois Châteaux ».

  • AOC Alsace Sylvaner, Trois Châteaux 2017.
    Très fruité (fruits à chair jaune), bouche fraîche, finale fumée surprenante. Une cuvée qui rend justice à un cépage encore dans l’ombre.
  • AOC Alsace Riesling Grand cru Pfersigberg Trois Châteaux 2017.
    Vignes exposés plein sud, sur marno-calcaire. Cuvée élancée, délicate. Les typiques notes pétrolées apportent de la complexité au vin.
  • AOC Alsace Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg Trois Châteaux 2016.
    Un vin à la fois profond et frais (seulement 17 g/l de sucres résiduels), notes de pêche blanche, litchi. L’exubérance du cépage est tenue.


Chateau Simian Pierre ChaupinCHÂTEAU SIMIAN – Famille Serguier, 84 420 Piolenc, Biodynamie.

Pierre Chaupin est un passionné des terroirs du Massif d’Uchaux. Les cuvées « La Louronne » proviennent de ces terroirs reposant sur grès siliceux du Crétacé supérieur.

  • VDF, La Louronne 2017, Grenache gris.
    Vin riche, sur les fruits secs, proche d’un rancio, et d’une belle allonge grâce à son acidité.
  • AOC Côtes-du-Rhône villages Massif d’Uchaux, La Louronne 2018, 85 % Grenache, 15 % Syrah.
    Très gourmand, le nez est fruité (cerise noire, mûre) et la bouche onctueuse. Finale fraîche.
  • AOC Châteauneuf-du-Pape, Les Grandes Grenachières d’Hippolyte 2016, 95 % Grenache.
    L’attaque est puissante, puis le volume s’assouplit en bouche. Un Châteauneuf fin avec une finale presque infusée.

DOMAINE DE LA BÉGUDE – Famille Tari, 83 330 Le Camp du Castellet. AB.

Domaine de la Bégude - BandolDepuis 20 ans en agriculture biologique, Guillaume Tari est un ardent défenseur du Mourvèdre. Une grande diversité de sols, dont les calcaires à rudistes, caractérise le domaine.

  • AOC Bandol rosé, L’irréductible 2018, 95 % Mourvèdre, 5 % Grenache.
    Un rosé sec, vineux, proche de l’organoleptique d’un vin rouge. Un rosé taillé pour la gastronomie.
  • AOC Bandol rouge, 2017, 90 % Mourvèdre, 10 % Grenache.
    Vin tout en chair, structuré, sans lourdeur. Finale sur les fruits noirs, l’olive noire.
  • AOC Bandol rouge, La Brulade 2016, 95 % Mourvèdre, 5 % Grenache.
    Le Mourvèdre est ici délicat, fondu, avec des notes balsamiques. Longue finale réglissée. Vin classieux.

Mas de la Seranne - Jean-Pierre VentureMAS DE LA SERANNE – Jean-Pierre Venture, 34 150 Aniane. AB.

Tout en dégustant les cuvées du domaine, Jean-Pierre Venture en décrit les trois grands terroirs : marnes jaunes de Gignac, terrasses anciennes argileuses de l’Hérault et cailloutis de bas de pente.

  • AOC Languedoc, Les Ombelles 2019 (brut de cuve), Grenache blanc, Grenache gris, Macabeu, Piquepoul blanc, Roussanne, Vermentino, Viognier.
    Vin frais, nez discret, plutôt floral, finale sur les fruits à chair blanche.
  • AOC Languedoc, Les griottiers 2019 (brut de cuve), 35 % Cinsault, 25 % Grenache, 20 % Syrah, 20 % Mourvèdre.
    Issue d’un assemblage judicieux, cette cuvée souple est pleine de fruit, juteuse. Finale acidulée.
  • AOC Terrasses-du-Larzac, Bonaventura 2017, 50 % Morrastel, 20 % Carignan, 20 % Mourvèdre, 10 % Syrah.
    Cette très belle cuvée n’est pas produite tous les ans. Cépage rare, le Morrastel domine. Notes de laurier, finale atramentaire.

La Nouvelle Vague

Au sein de Wine Paris, « La Nouvelle Vague » propose une pépinière de jeunes (ou néo) vignerons. Je n’ai trouvé cet espace qu’en voulant aller saluer mon ami Geoffrey de Nouël, lui aussi « new wave », dont je déguste à chaque fois les vins avec bonheur.

Voici trois stands de vignerons que je ne connaissais pas et qui m’ont mis les sens en éveil.

Domaine Divin Loire Aude et Emmanuel ClavierDIVIN LOIRE – Aude & Emmanuel Clavier, 41 700 Oisly. AB.

Installée en bordure de Sologne, Aude propose des vins élaborés à partir des cépages Côt, Gamay, Pineau d’Aunis, Pinot noir et Sauvignon.

  • Vin mousseux de qualité, Athéna 2018, Sauvignon, extra brut, fût et 10 mois sur lattes.
    Une bulle peu commune avec une aromatique sur les fruits exotiques (passion notamment) et une finale florale.
  • VDF, Centaure 2018, Pineau d’Aunis, vieilles vignes de 100 ans.
    Belle version de l’Aunis avec ses arômes de framboise, groseille à maquereau. La finale prolonge l’aromatique sur le poivre blanc.

Domaine Julien Sarda et Serge PillotDOMAINE J & S – Julien Sarda & Serge Pillot, 34 490 Corneilhan. AB.

« J » pour Julien et « S » pour Serge. Ce dernier nous fait découvrir quatre cuvées des séries « P ». Ce domaine de 20 ha s’étend sur des sols argilo-calcaire et des galets roulés.

  • IGP Hérault, Parenthèse 2019, 50 % Grenache, 50 % Syrah.
    Vin rond, d’une grande souplesse, notes de pruneaux et de cerise.
  • IGP Hérault, Préface 2017, 60 % Cabernet sauvignon, 40 % Syrah.
    Nez sur le cassis, la cannelle, bouche généreuse, finale mentholée. Un vin structuré, de garde.

Lusia - Vins et spiritueux du PortugalLUSIA – Karine Da Costa Pereira, Paris.

Lusia commercialise des vins portugais sélectionnés avec rigueur par Karine. Parmi les très belles cuvées, en voici trois issues de la moitié Nord du Portugal.

  • DOC Vinho Verde, Quinta de Soalheiro, Alvaredo (district de Viana do Castelo, région Nord).
    Allo 2018, 70 % Loureiro, 30 % Alvarinho. En conversion AB.
    Très floral, un Vinho Verde inattendu, notes de citron confit équilibrant la minéralité du vin.
  • DOC Dão, Quinta do Cruzeiro, Mangualde (district de Viseu, région Centre).
    Elpenor 2016, Alfrocheiro, Jaen, Tinto Roriz et Touriga Nacional. Biodynamie. Vignes sur granite.
    Vin acidulé et friand, petits fruits rouges, très salivant, finale sur les agrumes confits.
  • DOC Douro, Quinta das Tecedeiras,  São Tomé de Covelas (district de Porto, région Nord).
    Le « domaine  des tisseuses » propose aussi des Porto.
    Reserva 2016, Tinta Amarela, Tinta Barroca, Tinta Cão, Tinta Roriz, Touriga Franca et Touriga Nacional.
    Les 24 mois en fûts sont bien intégrés dans cette cuvée charnue, tout en rondeur. Notes d’humus, de prune compotée.
Retrouvez-nous sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *