Salon des Vins de Loire, La Levée de la Loire et Demeter 2020

ANGERS lundi 3 février 2020

SALON DES VINS DE LOIRE

Une belle édition que ce millésime 2020 ! Beaucoup de vins en libre dégustation, 350 exposants et deux domaines où j’ai pris le temps de déguster l’ensemble des cuvées.

Domaine des Grandes Espérances, Famille Saget
Domaine des Grandes Espérances, Famille Saget, 41 150 Mesland
Emmanuel Clavier et Laurent Saget nous font découvrir les vins du domaine où presque tous les cépages ligériens sont plantés.
Le Génie Orange 2017, VDF, vin blanc de macération (vin orange) 100 % Chenin, macération pelliculaire de 3-4 mois, vin qui conserve sa vivacité et se distingue par son aromatique d’agrumes infusées.
La Naine Rouge 2016, AOC Touraine, 100 % Pinot noir, vin délicat et frais, sur le fruit (fraise des bois) et les épices en finale.

Domaine La Grange Tiphaine, Coralie et Damien Delecheneau, 37 400 Amboise
Coralie nous offre le privilège de pouvoir déguster toutes les cuvées du domaine ! Trois vins ont particulièrement retenu mon attention.
Clé de Sol blanc 2018, AOC Montlouis-sur-Loire, un Chenin généreux, qui garde de la fraîcheur sur ce millésime solaire. Notes d’aubépine en finale.
– Le rosé 2019 mis en bouteille il y a une dizaine de jours. J’aime l’histoire de ce vin qui réunit quatre parcelles complantées : Grolleau, Gamay, Côt, Pineau d’Aunis, Pinot noir, Chasselas, Chenin, Ugni blanc, Orbois, Verdelho…
Côt vieilles vignes 2018, AOC Touraine – Amboise, vignes de 120 ans, argiles à silex sur tuffeau, vin élégant, complexe, racé, un grand Côt de garde.

LA LEVÉE DE LA LOIRE & DEMETER

Et Angers 2020 se poursuit avec les 350 exposants de la Levée et de Demeter, soit uniquement des vignerons en viticulture biologique et biodynamique. Voici les neuf domaines qui m’ont plu sur ce jour de visite.

Domaine de Montoray, Claude Aupetitgendre et Jacques GozardDomaine de Montoray, Claude Aupetitgendre et Jacques Gozard, 37 400 Lussault-sur-Loire.
Jacques Gozard et sa femme proposent des blancs (AOC Montlouis-sur-Loire) et des rouges (AOC Touraine).
Les Lys 2016, AOC Touraine, Cabernet franc et Côt, vin de gastronomie, arômes de cerise noire, d’humus, les caractéristiques des deux cépages sont bien fondues.
Troisième temps 2018, AOC Montlouis-sur-Loire, 100 % Chenin, 42 g/l de sucres résiduels. L’équilibre sucre/acidité est harmonieux. Très belle proposition de Montlouis moelleux.

Domaine du Coudray, Vincent Nivet et Julien JansenDomaine du Coudray, Vincent Nivet et Julien Jansen, 18 290 Civray
Vincent et Julien, présents ce jour, produisent des Quincy et des Reuilly. Focus sur les Quincy.
La Couvée 2017, AOC Quincy, 100 % Sauvignon. Un an d’élevage en cuve, fermentation malo-lactique faite, vin droit, notes de fleurs blanches, de fruit de la passion.
Une pointe d’Authenticité 2018, AOC Quincy, 100 % Sauvignon. Vin ample, mûr, rond, avec une aromatique éloignée des sauvignons trop thiolés.

Geoffrey De Nouël, Sainte Maure de TouraineGeoffrey de Noüel, 37 800 Sainte-Maure-de-Touraine.
LE vigneron de Sainte-Maure. Deux coups de cœur parmi les cuvées (toutes bonnes !) de Geoffrey :
Brigand Côt 2018, AOC Touraine, 100 % Côt, cuvée gourmande, fruits noirs très mûrs, finale qui évoque les sous-bois.
Clos de la Peuvrie 2018, AOC Touraine, 100 % Cabernet franc. Texture velouté, vin charnu, notes de cassis, mûre. Un vin classieux et fin.

 

Cuatros Manos Vincent WallardCuatro Manos, Vincent Wallard, 37 140 Chouzé-sur-Loire.
Des cuvées vinifiées et élevées par Vincent, connu par ailleurs pour ses Malbec de Mendoza.
Tonton rouge 2019, VDF, 100 % Grolleau provenant de Rablay-sur-Layon. J’aime ce cépage si rarement vinifié en rouge et particulièrement cette proposition, singulière, acidulée.
Tonton rouge 2015, VDF, 100 % Cabernet franc, vigne de 40 ans provenant du Puy-Notre-Dame, sur argilo-calcaire. Ici pas d’arômes de poivron vert ; du fruité, de la maturité et du croquant.

 

Domaine Pascal et Béatrice LambertDomaine Pascal et Béatrice Lambert, 37 500 Cravant-les-Coteaux.
Un des domaines phares de la biodynamie ligérienne. Accueil par Pascal Lambert et Éric Taunay.
Harmonie 2017, AOC Chinon, cuvée élevée en jarre, Cabernet franc très pur, minéral. Un Chinon hors norme, à part.
Les Puys 2015, AOC Chinon, un Cabernet franc élégant et mûr et profond. La finesse distingue toujours cette très belle cuvée.

Domaine des Amiel, Aymeric et Jordan AmielDomaine des Amiel, Aymeric et Jordan Amiel, 34 290 Montblanc.
Belle découverte languedocienne, avec Aymeric Amiel au stand.
Premier Rolle 2019, VDF, 100 % Rolle (Vermentino), d’une fraîcheur surprenante, très floral, finale évoquant la verveine.
Pico Chuco 2019, VDF, Alicante Bouschet et Merlot (de saignée !), très salivant, avec ses arômes de fruits confits. Un vin d’une grande douceur.
À Coural 2018, VDF, Syrah et Grenache, un vin profond et souple, notes de violette et d’épices. Une cuvée charnue, sur la rondeur.

Le Sot de l’Ange, Angélique et Quentin Bourse - Alice FeiringLe Sot de l’Ange, Angélique et Quentin Bourse, 37 190 Azay-le-Rideau.
Dégustation de trois cuvées du domaine avec Quentin Bourse et en compagnie fortuite d’Alice Feiring à qui je n’ai pas manqué de dire mon enthousiasme pour son livre « Skin Contact ».
La Goujonnière 2018, AOC Touraine – Azay-le-Rideau, cuvée parcellaire 100 % Chenin avec un bel équilibre entre le fruité et la minéralité.
Caradhras 2018, VDF, 80 % Cabernet franc, 10 % Grolleau, 10 % Côt. Vin racé, fruité et friand. Une cuvée structurée et sapide à souhait.

Domaine de Reuilly, Denis JamainDomaine de Reuilly, Denis Jamain, 36 260 Reuilly.
Accueil par Patrick Ragu qui nous fait découvrir ses cuvées avec passion.
Les Fossiles 2019, AOC Reuilly, 100 % Pinot gris, dégusté brut de cuve, vin riche avec un bel équilibre entre l’acidité et l’exubérance. Notes de pêche blanche.
Les Fossiles 2019, AOC Reuilly, 100 % Pinot noir, vin souple, sur la fraîcheur, avec des notes kirschées en finale.

Clos Lapeyre, Jean-Bernard LarrieuClos Lapeyre, Jean-Bernard Larrieu, 64 110 Jurançon.
Dégustation exhaustive des cuvées de Jean-Bernard. Parmi les neuf vins dégustés, voici mes favoris :
Evidéncia 2018, VDF, sans sulfites ajoutés. Raisins sélectionnés depuis les Courbu, Gros Manseng, et Petit Manseng de la cuvée Vitatge Vielh, donnant une étonnante alternative aux Jurançon plus classiques. Pur, fruité, avec une finale anisée.
Amaros 2018, VDF, vin blanc de macération, 100 % Gros Manseng, dix mois de macération pelliculaire. Robe orange, vin très complexe doté d’une belle structure tannique, notes de fruits secs et de fruits séchés, amers nobles en finale.
La Magendia 2016, AOC Jurançon, 100 % Petit Manseng, 92 g/l de sucres résiduels. Un moelleux qui ne fait pas ses sucres ! Aromatique sur l’ananas rôti, la mangue, finale sur la noisette, le safran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *