fbpx

Les dégustations de mars 2020

Chaque semaine, je vous propose un vin à découvrir sur la page Facebook de Vins Mille Lieux. Voici les dégustations du mois de mars !
Vous pourrez découvrir les vins de Geoffrey de Nouël, Etienne Courtois, Céline Oulié, Olivier Picherit et du Domaine Landron Chartier.

Brigand Côt Geoffrey de NouëlAOC Touraine, Geoffrey de Noüel, 37 800 Sainte-Maure-de-Touraine, « Brigand Côt » 2018, 13 %, AB.
Avoir un pur Côt pour un dimanche pluvieux, c’est toujours réconfortant !

😋 Robe profonde, rouge sombre aux reflets violines. Une attaque sur le fruit et la fraîcheur, premier nez sur la mûre, notes de santal. En bouche, le vin évolue vers la cerise noire, le kirsch, le sous-bois. Très grande souplesse, finale évoquant le graphite. Loin des Côt parfois durs et très tanniques, cette cuvée tout en rondeur accompagnera une selle d’agneau rôtie au four.

Coteaux d'Ancenis Domaine LandronAOC Coteaux d’Ancenis, Domaine Landron Chartier, 44 850 Ligné. Malvoisie 2018, 11 %, AB.

😋 Robe grise-saumonée, vieux rose. Attaque discrète pour un cépage souvent exubérant (la Malvoisie, en fait le Pinot gris !). Notes de prunes, de mirabelles au sirop. En bouche, équilibre entre la douceur et l’acidité. Finale sur les fruits confits, le caramel. De la fraîcheur sur ce vin doux qui offre une belle latitude d’accords, du Bleu d’Auvergne au lait cru au poulet à la citronnelle.

Vin orange Or Norm Etienne CourtoisLes Cailloux du Paradis, Etienne Courtois, 41 230 Soings-en-Sologne. VDF Or’ Norm’ (2015), en Nature et Progrès. Sauvignon en macération pelliculaire d’un an, élevage de deux ans sous voile.

😋 Effectivement un vin hors normes ! Robe jaune-orangée, nez évoquant les fruits à chair jaune. Une attaque qui associe tonicité et douceur, notes de fruit de la passion. La bouche est fraîche, la vivacité du vin ne trahit pas son âge. Longue finale sur les agrumes confits, le racinaire, les épices (poivre rouge). Le vin parfait pour le confinement et la méditation !

L'Ove Céline Oulié Clos Les Mets d'âmesCéline Oulié, Clos Les Mets d’âmes, 64 350 Aurions-Idernes.
AOC Pacherenc du Vic-Bilh sec, « L’Ove » 2016, Petit Courbu, Petit Manseng, Gros Manseng, 14 %, AB.

😋 Il me restait un 2016, ces moments hors du temps se prêtent bien à la dégustation d’un Pacherenc pas comme les autres. Robe jaune foin. A l’ouverture, nez légèrement animal. Le vin se révèle sur le fruité : agrumes, noyaux de fruits à chair blanche. Attaque volumineuse, élancée, sensation de sève en bouche. Le floral finit par s’imposer : fleurs de printemps (composées notamment), sureau… Longue finale minérale et charnue. Vin complexe, vivant, qui gagne en délicatesse après une aération prolongée. Belle émotion avec un risotto aux légumes, pecorino, noisettes et roquette !

Coup de roulis Olivier PicheritVDF « Le Coup de Roulis », sans sulfite ajouté, AB, 12,5 %. Le Clos des Sables, Olivier Picherit, 49 380 Bellevigne-en-Layon.

😋 Vin rouge issu d’un assemblage Cabernet franc – Grolleau. Au nez, la marque du Cabernet l’emporte, avec des notes de cassis, poivron vert. En bouche, saveur acidulée à souhait, aromatique typée Grolleau, sur la groseille. Beau velouté sur la longueur, avec une finale évoquant le tabac blond, le champignon de Paris.
Cette cuvée à l’attaque vive rafraîchira un couscous au poulet, plat généreux et tout en rondeur.

Retrouvez-nous sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *