fbpx

Visite au Domaine de Revel, chez Mickael Raynal (Tarn-et-Garonne)

Nous avons été invités début août par Mickaël Raynal à venir visiter son domaine et à découvrir ses vins et ses méthodes de travail. Arrivés par une belle (et très chaude !) journée, nous avons été accueillis par Mickaël qui nous a raconté l’histoire du domaine.

Vignes du Domaine de Revel

C’est en 2010 qu’il reprend les 4 ha du domaine familial. Des vignes ont été arrachées, puis beaucoup ont été replantées pour arriver aujourd’hui à 14 ha, le tout sur un rayon d’un kilomètre autour du domaine. Concernant déjà un bon nombre de parcelles, la certification en bio couvrira la totalité du domaine en 2021.

Le domaine de Revel est campé sur les alluvions anciennes de la deuxième terrasse de l’Aveyron, sur des argiles et des limons riches en galets. La haute terrasse qui domine la formation précédente est composée de galets de quartz et d’argiles rouges à forte teneur en oxyde ferrique, d’où leur couleur. Ces formations datent des glaciations Mindel et Riss (650 000 à 130 000 ans). Dans la partie sud du parcellaire, le sous-sol remonte à l’Oligocène (33,9 à 23,03 MA) et comprend grès, graviers et sables grossiers (les boulbènes de l’Agenais).

Les vins produits sont en AOC Coteaux-du-Quercy et IGP Comté Tolosan. Une des singularités du domaine est le choix d’un encépagement très diversifié (une trentaine de cépages) dont de nombreux cépages résistants aux maladies cryptogamiques (mildiou et oïdium). C’est une première en France ! Le domaine propose des cuvées issues de cépages résistants, les IGP intégrant dans leurs cahiers des charges ces variétés encore mal connues.

L’encépagement singulier du domaine mérite d’être détaillé. En constante expérimentation, Mickaël cultive des cépages résistants de plusieurs générations mais aussi des cépages traditionnels. Le vigneron reste attaché aux variétés historiques du domaine (certaines sont rares) : l’Abouriou, le Jurançon  noir en encore l’Egiodola. Le domaine de Revel est ainsi à la fois conservatoire et terre d’expérimentation.

Mickaël Raynal - Domaine de Revel   

Voici les cépages présents sur le domaine :

Les cépages traditionnels

  • Abouriou N
  • Alicante-Bouschet N (obtenu en 1855 d’un croisement Petit Bouschet N et Grenache N)
  • Cabernet franc N
  • Caladoc N (obtenu en 1958 d’un croisement Grenache N et Cot N)
  • Cot N
  • Egiodola N (obtenu en 1954 d’un croisement Abouriou N et Tinta da Madeira N)
  • Gamay N
  • Grenache N
  • Gros Manseng B
  • Jurançon noir N (issu du Cot N et de la Folle blanche B)
  • Marselan N (obtenu en 1961 d’un croisement Cabernet sauvignon N – Grenache N)
  • Merlot N
  • Muscadelle B
  • Muscat de Hambourg N (issu du Muscat d’Alexandrie B et du Frankenthal N)
  • Négrette N
  • Sauvignon gris G
  • Syrah N
  • Tannat N

Un hybride interspécifique obtenu en Suisse dans les années 1930 :

  • Muscat bleu N (Villard noir N et Muscat de Saint-Vallier B)

Les variétés résistantes allemandes :

  • Cabernet Cortis N (1982, Solaris B et Cabernet sauvignon N)
  • Muscaris B (1987, Solaris B et Muscat à petits grains B)
  • Solaris B (1975, Merzling B et Geinsenheim 6493 N)
  • Souvignier gris G (1983, Bronner B et Cabernet sauvignon N)

Les variétés résistantes de l’INRA :

  • Artaban N (2018, Mtp 3082-1-42 et Regent)
  • Floréal B (2011, Villaris et Mtp 3159-2-12)
  • Vidoc N (2018, Mtp 3082-1-42 et Regent)
  • Voltis B (2011, Villaris et Mtp 3159-2-12)

Parmi les nombreuses cuvées dégustées, en voici trois qui ont retenu notre attention.

Cuvées domaine de RevelIGP Comté Tolosan rosé. « Esprit Rebel’ » 2019, AB, 12 %.
Rosé sec issu d’un assemblage de deux cépages : le Souvignier gris, qui est pressé directement, et le Caladoc, qui provient d’une saignée. Robe rose saumonée. Vin équilibré où chacun des cépages apportent sa personnalité : un côté vineux avec le Caladoc et un fruité généreux avec le Souvignier gris. La fraîcheur domine la finale.

IGP Comté Tolosan rouge. « Revel’ation» 2019, AB, 12 %.
Assemblage d’Egiodola majoritaire avec une pointe de Syrah. Robe rouge sombre, nez assez complexe de café, de camphre. En rétro, notes atramantaires. L’aromatique est plus fruitée : fruits des bois, framboise et mûre notamment. L’acidité et la souplesse confèrent une belle énergie au vin. Finale sur le noyau de pruneau et les épices.

IGP Comté Tolosan blanc doux. « Solaris » 2017, 12 %.
À l’aveugle, ce pur Solaris aurait pu se confondre avec un Muscat d’Alsace. Vin doux avec 75 g/l de sucres résiduels. Robe jaune pâle. Premier nez sur les agrumes, la pêche jaune, les terpènes. Le vin nous offre une grande palette d’arômes : abricot, résine de pin, eucalyptus, melon. En bouche, la fraîcheur laisse peu à peu la place à la douceur. Finale légèrement lactique, notes de confiseries.

Domaine de Revel 
45 chemin des Brugues
82800 Vaïssac
domainederevel.com

Retrouvez-nous sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *