fbpx

Les dégustations d’août 2020

Chaque semaine, je vous propose un vin à découvrir sur la page Facebook de Vins Mille Lieux. Voici les dégustations d’août 2020 !
Vous pourrez découvrir les vins du Domaine Causse Marines, du Domaine Goisot, du Domaine Thill, du Domaine Arretxea et de Charles et Marie Hours.

Causse Marines Sy RosePatrice Lescarret et Virginie Maignien, Causse Marines, 81 140 Vieux.
VDF, « Sy Rose » 7102 (soit 2017 !), 12,5%, soufre total 19 mg/l, vin nature.

😋 Voici un vin original issu d’un assemblage de Mauzac rose (macération pelliculaire de 2-3 semaines, comme pour un vin orange) et de Syrah pressée directement (comme pour un rosé). Le Mauzac rose est le cépage dominant.
Robe ambrée avec reflets vieux rose. Premier nez assez riche, fruits mûrs, une légère réduction apporte des notes de sous-bois. En bouche, l’aromatique se développe : noyau de pêche, fraise des bois, mauve séchée… Attaque souple, vin sec très gourmand, jamais pesant. Finale poivrée, notes de baie rose, de thé Earl Grey, fine trame mentholée.
Quand il y a moult possibilités d’accords (risotto aux champignons, fromages à pâtes pressés, apéritif), le vin peut se boire pour lui même !

Irouleguy Tradition 2016Michel et Thérèse Riouspeyrous, Domaine Arretxea, 64 220 Irouléguy.
AOC Irouléguy, cuvée Tradition 2016, assemblage Tannat (majoritaire), Cabernet franc et Cabernet sauvignon, en biodynamie, 13 %.

😋 Robe sombre, rouge-noire. Premier nez fruité, sur la mûre et les cerises noires. Attaque souple, tanins fondus. L’aromatique associe petits fruits noirs, herbes fraîches et réglisse. Très soyeux en bouche, finale à la fois charnue et élégante, légèrement acidulée, qui s’allonge sur des notes de sous-bois.
Un accord en douceur avec la pièce d’agneau (allaiton triple A de l’Aveyron) rôtie au charbon de bois, oignon de Florence et épinard malabar de Sébastien Bras.

dégustation Domaine Goisot Guilhem et Jean-Hugues Goisot, Domaine Goisot, 89 530 Saint-Bris-le-Vineux.
AOC Bourgogne Aligoté, 2018, biodynamie (Demeter), 12,5 %.

😋 Robe jaune pâle, reflets verts. Premier nez sur la poire bien mûre. L’attaque est douce, flatteuse. En rétro le vin apparaît plus floral, notes de fleurs de sureau notamment. En bouche, ce pur Aligoté apporte une belle fraîcheur sans que l’acidité l’emporte sur la rondeur. Finale épicée, notes de citron confit, de mélisse, d’anis. Un Aligoté mûr et frais qui appelle un accord classique, avec un jambon persillé.

Dégustaiton crémant du Jura domaine ThillEric et Bérangère Thill, Domaine Thill, 39 570 Trenal.
AOC Crémant du Jura, cuvée « Adrian » 2016, AB, 12 %, 100 % Chardonnay, non dosé, sans soufre ajouté, 36 mois de lattes.

😋 Robe jaune foin, fine effervescence. Au nez, fruits à chair jaune surmûris, noyau. En bouche, arômes de poires blettes, de mirabelle. La bulle se révèle onctueuse et, après aération, le vin gagne en énergie. La tonicité ménage le côté lactique pour obtenir un bel équilibre des saveurs. Finale charnue, florale (tanaisie), notes d’amande grillée. Un crémant inattendu par sa complexité qui conviendrait sur un Étivaz, pâte pressée cuite du canton de Vaud en Suisse, au lait cru de vache.

Cuvée Marie 2015 AOC JurançonCharles et Marie Hours, Uroulat, 64 360 Monein.
AOC Jurançon, cuvée Marie 2015, Gros Manseng majoritaire et Petit Courbu, 14 %.

😋 Robe d’un jaune éclatant, premier nez très expressif sur les fruits exotiques. En bouche, la rétro confirme les notes exotiques : arômes d’ananas, de mangue. La texture est dense, le gras et la puissance du vin sont tempérés par une acidité rafraîchissante. Finale équilibrée, à la fois ronde et tonique, sur les agrumes, notamment la bergamote.
Très bel accord avec la sériole couronnée (ou limon, poisson à chair blanche) marquée à la grillade, dégustée au cours d’un fabuleux déjeuner au Suquet chez BRAS officiel !

Retrouvez-nous sur les réseaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *